Les difficultés érectiles

La dysfonction érectile

Selon Michèle Buvat Herbaut, il y a dysfonction érectile, lorsqu'au cours d'au moins 50% des essais, l'érection est insuffisante pour une pénétration aisée et une éjaculation. Elle est à distinguer de l'éjaculation prématurée, du manque d'intérêt sexuel ou de l'incapacité de pénétrer résultant d'un vaginisme. Elle concerne 30% des hommes après 50 ans. La probabilité d'avoir une dysfonction érectile croît avec l'âge.

Difficulte erectile

Les catégories de perturbation de l'érection

Il existe deux formes principales de dysfonctions érectiles :

- Le maintien d'érections complètes pendant plus de 5 minutes plusieurs fois par semaine : L'impuissance est presque toujours psychogène.

- Toutes les érections sont perturbées. Dans ce cas, des investigations complémentaires sont souhaitables. Celles-ci concernent notamment l'existence d'éventuelles atteintes vasculaires ou d'un diabète.

Causes et traitement

Il s'agit donc tout d'abord de repérer les causes (psychologiques et/ou organiques) de la dysfonction pour, par la suite, pouvoir la traiter. Parmi les causes, les études montrent de plus en plus l'impact du recours à la pornographie. La psychothérapie psychanalytique et la sexothérapie analytique constituent des traitements psychologiques qui ont une place considérable. Les techniques de relaxation thérapeutique permettent un travail autour de l'émotivité, l'image du corps et la réintégration de la sphère sexuelle.

Difficultés érectiles, impuissance