L'éjaculation prématurée

Définition de l'éjaculation rapide

Selon Masters et Johnson, l'éjaculation prématurée (ou précoce, ou rapide) concerne une déficience au niveau du contrôle éjaculatoire créant une insatisfaction de la partenaire dans plus de 50% des cas.

Pour Helen Kaplan, cette forme d'éjaculation est à relier à un manque de contrôle volontaire adéquat sur le réflexe d'éjaculation, celle-ci intervenant de façon réflexe dès qu'un niveau critique d'excitation est atteint.

L'importance de la relation amoureuse

Ejaculation prématurée

Cette réaction est parfois suivie d'une seconde relation sexuelle plus apte à répondre aux désirs de la ou du partenaire (parfois, seule une troisième relation sexuelle s'avère satisfaisante). Dès lors, l'éjaculation prématurée ne pose problème qu'à partir de 30 ou 40 ans, quand les relations sexuelles ne peuvent plus être reproduites de la sorte.

Dans la plupart des cas, le symptôme tend à disparaître dans le cadre d'une relation affective et amoureuse, l'éjaculation rapide étant dédramatisée. A l'inverse, le symptôme risque de perdurer en cas de symptômes névrotiques importants chez le sujet ou en cas de troubles sexuels masqués chez sa partenaire.

Un cercle vicieux

La relation de couple chez l'éjaculateur rapide est caractérisée par un cercle vicieux qui éloigne progressivement le couple d'une vie sexuelle heureuse :

  • La frustration et l'insatisfaction de la ou du partenaire, qui créent du stress chez le sujet.

  • La culpabilité de ce dernier, qui accentue son stress.

Les différentes formes de l'éjaculation prématurée

Ejaculation prématurée

Il existe différentes formes d'éjaculation précoce, que l'on peut classifier de plusieurs manières :

  • L'éjaculation prématurée en fonction du temps : selon le moment d'apparition dans le temps de la vie sexuelle, selon la fréquence, selon le moment d'apparition au décours du scénario sexuel, selon l'association ou non d'autres symptômes sexuels.

  • L'éjaculation prématurée en fonction de la partenaire.

  • L'éjaculation ante-portas et l'éjaculation à l'intromission, ce qui permet de définir l'importance du trouble.

  • L'éjaculation prématurée d'origine psychogène, celle précédant l'installation d'une dysfonction érectile ou associée à elle, et l'éjaculation prématurée apparaissant suite à une infection vésicale, urétrale ou prostatique.

les traitements

Les sexothérapies de couple sont souvent les plus adaptées pour venir à bout de l'éjaculation prématurée. Néanmoins, l'abord individuel (apprentissage de l'auto-squeeze, la relaxation thérapeutique ou la psychothérapie psychanalytique) donnent d'excellents résultats également.

Ejaculation prématurée, éjaculation précoce